Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nicolas Grimaldi - Biographie

Vie.

     Nicolas Grimaldi est né le 24 décembre 1933 à Paris. Il n’a connu sa mère que mourante. Son père, Dominique Grimaldi, instituteur corse, est entré à la Poste. Il participa à la fondation de Lutte Ouvrière. En 1958, il obtient l’agrégation de philosophie. Il a enseigné au lycée de Colmar puis pendant dix ans en hypokhâgne à Janson-de-Sailly, à Molière et en khâgne à Jules Ferry à Paris. Les événements de mai 1968 lui déplaisent. Il quitte le parti socialiste. Il acquiert un phare désaffecté au pays Basque. Il intègre ensuite l’université. Il enseigne d’abord à Brest de 1971 à 1973, puis à Poitiers de 1973 à 1976, à Bordeaux de 1976 à 1983 et enfin à l’Université Paris IV-Sorbonne de 1983 à 1994 où il occupe la chaire d’histoire de la philosophie moderne puis celle de métaphysique.

 

Œuvres.

Le Désir et le temps (1971, réédité en 1992) ; Aliénation et Liberté (1972) ; L’Expérience de la pensée dans la philosophie de Descartes (1978) ; L’Art ou la feinte passion. Essai sur l’expérience esthétique (1983) ; Introduccion a la filosofia de la historia de K. Marx (1986) ; Six études sur la volonté et la liberté chez Descartes (1988) ; Descartes. La morale (1992) ; La Jalousie, étude sur l’imaginaire proustien (1993) ; Ontologie du temps (1993) ; Partie réservée à la correspondance (1995) ; L’ardent sanglot (1995) ; Le Souffre et le Lilas. Essai sur l’esthétique de Van Gogh (1995) ; Études cartésiennes : Dieu, le temps, la liberté (1996) ; Le Travail, communion et excommunication (1998) ; Bref Traité du désenchantement (1998 réédité en 2004) ; Ambiguïtés de la liberté (1999) ; L’Homme disloqué (2001) ; Traité des solitudes (2003) ; Socrate, le sorcier (2004) ; Traité de la banalité (2005) ; Le Livre de Judas (2006) ; Descartes et ses fables (2006) ; Préjugés et paradoxes (2007) ; Proust, les horreurs de l’amour, L’homme disloqué (2008) ; Une démence ordinaire (2009) ; Essai sur la jalousie. L’enfer proustien (2010) ; Métamorphoses de l’amour (2011) ; L’Effervescence du vide (2012) ; Les Théorèmes du moi (2013) ; À la lisière du réel. Dialogue avec Anne-Claire Désesquelles (2013) ; Raison et religion à l’époque des Lumières ; Le Crépuscule de la démocratie ; Les Idées en place. Mon abécédaire philosophique (2014).